Jeudi, avril 3, 2014

Une fois que vous avez lu un livre que vous aimez, une partie de celui-ci est toujours avec vous.

Once you have read a book you care about, some part of it is always with you.

Louis L’Amour, pseudonyme de Louis Dearborn LaMoore, né à Jamestown (Dakota du Nord) le 22 mars 1908 et décédé le 10 juin 1988, est un écrivain américain de fictions, principalement de westerns.

Louis L’Amour, Louis Dearborn Lamoore pseudonym, born in Jamestown (North Dakota) March 22, 1908 and died June 10, 1988, is an American writer of fiction, mostly westerns.

Mardi, avril 1, 2014

Rolleiflex 

Ce gigantesque Rolleiflex est un bar-café en Corée du Sud.

This Coffee Shop in South Korea is Shaped Like a Rolleiflex Camera

http://petapixel.com/

Mardi, mars 25, 2014 Lundi, mars 24, 2014
headlikeanorange:

Seljalandsfoss, Iceland (Eva Sturm)

headlikeanorange:

Seljalandsfoss, Iceland (Eva Sturm)

Dimanche, mars 23, 2014

Tête en l’air

Nul besoin de multiplier les kilomètres en voiture pour rapporter des photos. L’inspiration peut parfois se trouver à notre porte. Ici au parc de la Monniais à Cesson-Sévigné.
Souvent on marche en regardant droit devant soit, parfois en observant ses pieds. Cette seconde méthode est-elle dictée par l’émerveillement devant l’extraordinaire cinématique du mécanisme de la marche, ou plus prosaïquement pour éviter de trébucher sur un obstacle et de s’étaler lamentablement par terre ? Ce qui peut être source, admettons-le, de douleur et de d’humiliation…
Notre champ de vision, et peut-être notre culture, nous incite généralement à embrasser un panorama horizontalement. Pourtant il est parfois intéressant de changer d’axe, notamment dans ce parc où il serait dommage de se priver d’admirer les arbres, depuis les jeunes pousses jusqu’aux plus hautes cimes. Mais que le lecteur de ce billet se rassure, lors de ces prises de vues, je ne marchais plus !


Head in the clouds
No need to multiply kilometers by car to bring back pictures. Inspiration can sometimes be at our door. Here at Park Monniais in Cesson-Sévigné
Often we walk looking straight ahead or sometimes watching his feet. This second method is dictated by the wonder at the extraordinary drive kinematics walking, or more prosaically to avoid tripping over an obstacle and spread miserably ground. This can be a source,of pain and humiliation!
Our field of vision, and perhaps our culture encourage us to embrace a generally horizontal panorama. However, it is sometimes useful to change axis, especially in this park where it would be a shame not to enjoy the trees, from seedlings up to the top . But be the reader of this post  reassured, while doing these shots, I did not walk any more!